• Rotorua, Lake Taupo - 19 et 20 dec 03

     Comme les autres villes de NZ, Rotorua était propre et fleurie. La ville tient sa renommée aux bains thermaux.  On fait un arrêt au Maori Arts and Crafts Institute pour y voir des geysers et des champs de boue en ébullition.  Parfois l’odeur du soufre était un peu incommodante. 

     Les tisserands maoris savaient retirer les fibres du lin sauvage avec un coquillage tranchant et s’en servaient pour tresser des vêtements.  Teints et décorés de plumes de kiwi, ces très beaux vêtements étaient utilisés pour les cérémonies religieuses.  Nous avons vu un spectacle maori de danses et de chants.  Les maoris sont très fiers de leur culture, plusieurs danseurs avaient le visage tatoué.  Pour effrayer leurs ennemis, les maoris faisaient des grimaces intimidantes passablement convaincantes.

     Entre Rotorua et Taupo, nous avons visité les chutes turquoise d’Huka.  En arrivant au Lac Taupo, le ciel était clair et nous pouvions apercevoir au loin le Ruepehu (2797m) couvert de neige dans le parc national de Tongariro.   Plusieurs volcans y sont encore actifs.  La ville s’étend autour du lac qui est la bouche du volcan.  Quelque chose nous échappait car on a eu peine à trouver un resto ouvert dans la ville de Taupo un samedi soir. Taupo est une ville fantôme.

     https://picasaweb.google.com/102299125763853747044/4_rotorua?authuser=0&authkey=Gv1sRgCKix9M21xKOcLA&feat=directlink

     20 décembre - Le temps était couvert tout en étant confortable.  Le matin, nous sommes allés faire un tour en ville. Comme c’était vraiment tranquille, nous avons décidé de faire une ronde de golf au Taupo Golf Club en face de notre camping. Aucune difficulté d’obtenir un départ.  Nous avons joués mieux qu’à Tauranga. C’était à mon tour de faire un oiselet.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :